lundi 26 septembre 2016

2016_09_25 USPB à L’extérieur : « P 3 » K. Brielen Sport – USPB 2 – 0, « U 17 » VV Alveringem – USPB 6 – 2, « U13 » Club Roeselare - USPB 5 -0, « U 10 » SP Kruiseke - USPB 5 – 5, « U 7 » SP Dikkebus - USPB 6 – 10. Merci à Claudine pour les infos.

Merci pour les Photos du Facebook USPB de la " P 3 " ICI 

2016_09_26 Comines-Warneton - Formation CEFOC : "Comment vivre ensemble à partir de nos convictions". 1ère rencontre le mardi 04/10/2016 de 18h à 20h30 à la salle de la chapelle des 5 Chemins à Comines. Merci à Fabienne.

 Renseignements et inscriptions : Dominique Desclin 068 55 31 69 dominique.desclin @cefoc.be


2016_09_24 PLOEGSTEERT Les Gars de la Lys quelques photos des équipes en la Salle des Sports.

L'équipe Compétition entraînait par : 
Cathy BECQUAERT, Fabienne HICQUEBRAND, Kelly VAN URAYBECK, Stéphane DAMAN, Tiffany WERQUIN. 
Le site des Gars de la Lys :  ICI.
Les Turbuls et la Gym Loisirs sous la direction de : 
Sophie WIECKART, Océane CNOCKAERT, Élodie MASSCHELEIN.

2016_09_26 HOUTHEM : La marche de la Vallée de la Lys le 2 octobre organisée par « Les Joyeux Randonneurs d’énéoSport » , cette marche est ouverte à tous, les frais d’inscription (1.5€ par personne) seront intégralement versés à la fondation contre le cancer. Voir l’affiche pour les infos.


2016_09_26 LE BIZET : Dimanche 02 octobre " REPAS TELEVIE " à partir de 11 heures 30 au Domaine Paroissial, rue du Touquet, réservation souhaitée. Voir l'affiche pour les infos.


2016_09_26 Hier, sur les courts du TC Lovanium, la jeune Bas-Warnetonoise Émeline De Witte a remporté le titre de championne de Belgique des « U 14 ». Comme il y a 2 ans, en 12 ans, photo d'une rencontre Torhout, de ce mois. Merci à Michel pour l’info et la photo.

Voir l'article de Marc FION du journal l'Avenir ICI
Troisième titre consécutif pour Émeline De Witte.

samedi 24 septembre 2016

2016_09_24 PLOEGSTEERT Stade Vanuxeem l'équipe USPB U 9 de Guillaume LEMINCK recevait l'équipe de SP KRUISEKE, victoire des visiteurs sur le score de 3 - 17

58 PHOTOS ICI.
L'équipe USPB " U 9 " de Guillaume LEMINCK.
L'équipe de SP KRUISEKE.

2016_09_24 COMINES-WARNETON : Ville Ouverte un demi-échec à méditer, ’édition 2016 n’a pas connu l’engouement habituel pour une activité pourtant installée depuis 1982. Une évidence : il faudra changer ou stopper. Marie-France Philippo du journal l’Avenir.

Le week-end dernier, l’entité a vécu son événement bisannuel « Comines Ville ouverte ».  Le moins que l’on puisse écrire, c’est que ce ne fut pas un succès de foule et que les activités proposées étaient assez peu originales.
Vincent Delbecque, animateur au Sidec, parle de demi-échec : « Il n’y a pas eu beaucoup de participants, mais j’ai eu des échos positifs sur l’une ou l’autre animation de qualité. L’idée de base était de réduire les lieux et de centrer sur des pôles. Dès janvier, nous avons pris des contacts.  Ensuite, les choses ont un peu trainé et l’on s’est retrouvé avec des désistements et il a fallu rechercher d’autres animations ; ce qui n’est pas facile. »
Un exemple : un marché du terroir avait été prévu dans la salle communale de Bas-Warneton : « Nous pensions inviter une dizaine de producteurs et proposer à la section hôtellerie du Collège de la Lys de travailler leurs produits et d’en offrir en dégustation. Finalement, il y a un seul producteur, très peu de public et les professeurs ont dû se résoudre à offrir ce qui a été préparé aux participants de la fête de la bière ! »Pourtant, CVO possède une longue tradition puisque la première édition a eu lieu en 1982 ; d’annuelle au début, elle est passée à une formule bisannuelle : « Depuis 12 ans, une même équipe chapeautait l’événement ; elle vient d’être modifiée.  Le problème de santé du bourgmestre a ralenti l’organisation, puisqu’il a fallu le remplacer dans plusieurs asbl.  Ce qui a surtout foiré, c’est la communication, bien trop tardive et pas très claire.  Le conseil d’administration devra en faire le bilan et en tirer les conclusions. »
Du public à cause des Français 
Samedi et dimanche, le musée de la rubanerie était ouvert au public.  En plus des visites, une balade autour de l’esthétique industrielle était proposée, guidée par le conservateur Olivier Clynckemaillie. Le public a répondu présent… pas vraiment à cause de CVO, mais parce que le musée s’était associé aux journées du patrimoine, qui avaient lieu en France.
Le centre d’interprétation Plugstreet a proposé des activités globalement bien suivies : visites guidées du centre, mais aussi des tranchées près du monument de l’UEFA, un rallye photo et un fort original jeu de Trivial Poursuite sur la guerre dans la région. « Le plateau a été réalisé par le CTA menuiserie du Collège de la Lys et peint par le service communal, explique Amélie Demoen.  Nous avons confectionné les questions relatives à la guerre dans la région. Ce matériel, que nous étrennons aujourd’hui, sera réutilisé lors des visites scolaires. »



La bière, une partie de notre patrimoine

Le musée de la brasserie était ouvert dimanche, avec des possibilités de visites, mais aussi des animations proposées par la société lilloise « L’échappée bière ».  « Nous proposons toutes sortes de dégustations, d’animations ou de visites de brasserie, explique Olivier Faure.  A Warneton, nous faisons déguster les bières locales et elles ne sont pas mauvaises du tout ! La bière fait partie de notre patrimoine et ce ne sont pas les Belges qui font dire le contraire. »


Gros succès pour la fête de la bière

Même si elle est organisée par le Lions Club Comines-Europe, la fête de la bière est intégrée dans le programme de CVO.  Durant deux jours, elle a connu un grand succès.  Cette année, 59 bières avaient été sélectionnées avec beaucoup d’abnégation par les palais avertis du Lions.  Avec des surprises étonnantes, comme les trappistes brassées en Italie ou aux Etats-Unis.  La Lions Beer, brassée spécialement pour le club service cominois, a aussi coulé à flots. Lors des deux soirées, les concerts, notamment celui des locaux de B-Side, ont été fort appréciés.


2016_09_24 Stade Vanuxeem L'équipe USPB U 9 de Jérémy LEBLON et Cédric PLAET recevait le KVK WESTHOEK victoire des visiteurs sur le score 6 - 10.

L'équipe de l'USPB de Jérémy Leblon et Cédric Plaet.
L'équipe de KVK. WESTHOEK.

2016_09_24 WARNETON :Démonstrations et expositions chez nos pompiers, les portes ouvertes du poste de secours de Warneton ont attiré la grande foule. Les activités y étaient variées et nombreuses.

Dimanche, le poste de secours de Comines-Warneton était ouvert et les pompiers ont proposé de nombreuses activités : démonstrations, jeux pour les enfants, expositions de matériel, de casques, de documents historiques, etc.  Ses portes ouvertes sont organisées tous les deux ans, en marge de Comines Ville Ouverte.
Comme de coutume, les familles sont venues nombreuses pour profiter des démonstrations du matériel et du savoir-faire des hommes du feu.  Nos pompiers avaient aussi soigné l’accueil : restauration, buvette, participation des enfants aux démonstrations, etc.
Grand collectionneur devant l’éternel, Philippe Lahousse avait ramené une partie de sa collection de casques, acquise au prix d’incessantes recherches.
En ce qui concerne les démonstrations, en respectant scrupuleusement la sécurité, les hommes du feu ont mis en scène leurs interventions courantes : les techniques de lutte contre les divers types d’incendie, mais aussi les désincarcérations et l’usage de la puissante pince coupante. 
Le public a pu tester la puissance de la lance, essayer les lourdes tenues de protection, apprendre les bons gestes pour sauver des vies, etc.  Les enfants ont parcouru un terrain d’entraînement pour sapeur pompier, roulé en karting, etc.
Sans nul doute, les hommes du commandant Jimmy Lahousse imposent le respect tant dans les heures difficiles que dans les moments de détente qu’ils organisent !
Dany a transmis le virus familial à son fils Romain, véritable passionné qui vient de réussir les tests de sélection pour devenir pompier lui aussi.
Dany et Romain, le virus familial
Dany et Romain Deramaux, père et fils, ont pris le temps pour expliquer leur travail de destruction de nids de guêpes, abeilles et frelons.  « Il y a 26 ans, je suis entré au service incendie de Warneton, explique Dany, qui habite Bas-Warneton.  A l’époque, cette caserne était spécialisée dans la destruction des nids.  J’ai donc appris sur le tas, mais j’ai aussi suivi des formations. Sur le terrain, j’ai eu quelques belles frayeurs en détruisant des nids, mais jamais rien de grave.  Aujourd’hui, on se méfie des frelons asiatiques, une espèce de plus en plus commune qui peut être agressive. »
Les insectes sont détruits par un insecticide et de la poudre, qui va se disséminer dans le nid ; ainsi, tous les individus ingéreront, à un moment ou à un autre, les particules toxiques.
Les nids de guêpes et de frelons sont systématiquement détruits tandis que les essaims d’abeilles exigent une réflexion : « Les abeilles sont protégées. Nous possédons une liste d’apiculteurs de la région.  En fonction de l’espèce, le spécialiste nous signale si le nid peut être récupéré ou non. Dans le deuxième cas, nous le détruisons. »
Les destructions se font le plus souvent en soirée : « Parce que nous travaillons la journée, mais aussi parce que le soir, beaucoup d’insectes se trouvent dans le nid, alors que durant le jour, certains butinent.  De nos jours, quasiment tous les services des pompiers sont payants.  Pour une destruction simple, le prix atteint 80 €, mais le tarif monte si l’accès exige un élévateur.  Je crains que certains ne nous appellent plus parce qu’ils doivent payer. »

Parfois, mais c’est beaucoup plus rare, les pompiers sont appelés pour des serpents !
Durant 37 ans, il a porté fièrement l’uniforme : « Mon père était pompier, comme mon oncle et mon frère ; mon fils l’était aussi. »    « Nos jeunes pompiers n’ont plus de repères »
Le lieutenant honoraire Serge Derudder s’est pris de passion pour le passé des pompiers cominois.  « En 2005, on m’a proposé de faire un petit historique et j’ai mis le doigt dans un engrenage dont il m’est difficile de sortir.  Je consulte les archives de la commune, de la Société d’Histoire, de la Province, de Bruges et de Bruxelles, mais aussi celles de la fédération des pompiers, à Eghezée. Si je m’y intéresse, c’est pour donner des repères à nos jeunes pompiers.  Aujourd’hui, ils sont englobés dans une zone, doivent suivre des formations à Jurbise, etc.  Les fusions des trois casernes ont déjà été difficiles à vivre et, aujourd’hui, la gestion vient encore de plus haut. »
Ses recherches, dont une partie a été publiée dans un tome de la Société d’Histoire, l’ont amené à rassembler un sacré paquet de textes et de photos.  Et il fait sans cesse de nouvelles trouvailles : « Les archives du brasseur Joseph Van Windekens sont en partie accessibles.  J’y ai découvert qu’il possédait le Café Sainte-Anne, rue du Faubourg.  Les pompiers louaient une salle à l’arrière pour y entreposer leur matériel, de même qu’un local au-dessus du café.  Mais il y a encore des zones d’ombre. » 
Vous possédez des documents sur les pompiers de Comines : 0472 88 31 11.

Durant 37 ans, il a porté fièrement l’uniforme : « Mon père était pompier, comme mon oncle et mon frère ; mon fils l’était aussi. »    












2016_09_24 WARNETON : 180 jours pour la chaussée d’Ypres, les travaux du tronçon de la chaussée d’Ypres entre l’arsenal et le carrefour des Quatre Rois ont débuté le 7 septembre. Ils sont effectués par la firme Cnockaert en 180 jours. Marie-France Philippo.

La route est barrée à la circulation : Pour les voitures, il vaut mieux respecter le plan de déviation (par Plœgsteert ou Messines). Signalons que le passage est interdit à tout véhicule dans le chemin du Petit Bois et dans le chemin de la Forge, sauf desserte locale. Même chose dans le chemin de l’hirondelle, à partir du parc à conteneurs. Attention, la police réprime les infractions!
Pour ce qui est des poids lourds, la déviation proposée, passant par Ypres et Geluwe, impose un détour de 40 km. En cause: l’installation par les Communes flamandes d’interdictions de tonnage sous forme de zones et, à Messines et Neuve-Église, de l’interdiction d’emprunter des routes récemment rénovées.
Sous réserve de bonnes conditions climatiques, le planning prévoit une réouverture en mi-chaussée à partir de la mi-novembre.
Les travaux ont débuté par l’enlèvement d’une couche de 20 cm sur un premier tronçon de 600 mètres à partir du carrefour des Quatre Rois.

vendredi 23 septembre 2016

2016_09_23 USPB : Les matchs à domicile et à l'extérieur du samedi 24 et dimanche 25 septembre 2016. Bon courage à tertous.


2016_ 09_23 LE BIZET : Les 39 ans du Cross interscolaire Bizet, le cross Inter-Ecoles aura lieu le samedi 15 octobre 2016 à 14h00, au domaine paroissial du Bizet (rue du Touquet n°147). Un cross donc pour les enfants de l'enseignement primaire. Contact : SCHOUTETEN Jacques - E.A.H eah@scaret.be - 056/58.99.99.


2016_09_23 COMINES/WERVICQ :Un spectacle sur l’œuvre de Jacques Vandamme, l’artiste cominois Jacques Vandamme propose la troisième version de son spectacle «Guerre et paix». Après une première au centre Plugstreet, une seconde représentation à Comines France, c’est à présent sa ville natale de Wervicq qui l’accueille en ses murs. Marie-France Philippo.

«Il s’agit d’un mélange entre mes œuvres, mes poésies, des chansons et mes photos. Le fil conducteur est l’histoire depuis la Première Guerre mondiale jusqu’à nos jours.»
Parallèlement, dans la chapelle Saint-Jean, l’artiste propose une exposition. À 83 ans, il continue inlassablement à peindre: «Je prends plaisir à créer des cartoons, ces petits dessins comiques, mais je peins aussi des œuvres plus traditionnelles.» Le spectacle se tient le dimanche 2 octobre, de 17 à 19 h (ticket: 11€), au GC Forum, Speiestraat 16 à Wervicq.
Dans la foulée aura lieu le vernissage de l’expo, visible jusqu’au 30 octobre, les mercredis et jeudis (14-18 h); les samedis et dimanches (10-12 h et 13-17 h).
056 95 24 17
Son œuvre teintée de bleu oscille entre le symbolisme et le surréalisme. Un terreau fertile pour sublimer la guerre.


2016_09_23 COMINES MJC : Finissage et animations samedi 24 septembre dès 18 heures, spectacle Prise de becs au gallodrome à 20 heures, à l'occasion des fêtes de Wallonie et depuis près d'un an, plusieurs centaines de coqs en plâtre ont été mis à la disposition du public afin de les customiser. L'exposition rassemble les réalisations des artistes, en herbe ou confirmés, à découvrir dans le foyer de la MJC ! Les participants pourront récupérer leurs créations à l'issue du finissage.

 Contact / infos : e.biguet@cccw.be, lieu : Centre culturel MJC