mercredi 28 juin 2017

2017_06_28 WARNETON: Brocante samedi 1 juillet dès 7 heures. Voir l'affiche de la société d'Histoire et l'affiche de La Châtellenie. pour plus d'infos voir les affiches.



2017_06_28 WARNETON : Ducasse au Quai Verboeckoven, du vendredi 30 juin au lundi 3 juillet. Voir les affiches pour les infos.



2017_06_28 WARNETON : Home " LA CHATELLENIE ' Exposition dans le cadre de la ducasse samedi 1 et dimanche 2 juillet de 14 à 18 heures. Voir l'affiche pour plus d'info.


2017_06_28 HOUTHEM : quatre générations chez la famille Debeuf. Merci à Marie-France PHILIPPO pour la photo et le infos.

Lucien Debeuf - né à Houthem le 19.04.1941 - menuisier pensionné - habitant à Houthem
Stanis Debeuf - né à Ypres le 17.08.1967 - menuisier - habitant à Houthem
Cédric Debeuf - né à Ypres le 01.10.1991 - menuisier - habitant à Houthem
Raphaël Debeuf - né à Ypres le 22.04.2017 - habitant à Houthem  (peut-être une quatrième génération de menuisier ?

mardi 27 juin 2017

2017_06_27 COMINES : Le Comin’Run à la solde du cdH local? Suite à notre article paru concernant le différend qui oppose l’association Les jeunes du MR et les organisateurs du Comin’Run, Steve Leturcq souhaite apporter quelques précisions. Marie-France PHILIPPO du journal l’Avenir.

«L’idée de base était de soutenir l’une des activités les mieux organisées de l’entité, avec des valeurs positives, d’autant plus que les bénéfices sont reversés à la lutte contre le cancer. C’est la première fois que nous prenions une telle initiative parce que nous avons installé un nouveau comité, explique celui qui est vice-président de l’association. J’ai donc contacté les organisateurs et réservé 40 places pour une organisation, je le reconnais, sans mentionner qu’il s’agissait des jeunes MR. Toutefois, même si les 580€ ont été virés depuis le compte du magasin Eldi, dont je suis le gérant et par ailleurs sponsor de l’événement, les organisateurs ont établi une facture sur le libellé des jeunes du MR. Ils savaient donc bien pour qui les places étaient réservées!»
Ces places ont été ensuite revendues à 10€, suite à un subside reçu par l’association nationale des jeunes du MR. «Comme les t-shirts sont personnalisés, nous voulions qu’apparaisse la mention “ Jeunes du MR ”, surtout parce que nous ne savions pas précisément qui allait participer et que nous refusons le fichage des concurrents.»
Finalement, les 40 inscriptions ont été refusées et l’argent rendu: «Ce samedi 24 juin, j’ai personnalisé l’inscription en encodant 28 noms avec l’intitulé “ Jeunes du MR ”; ce que Chronorace a accepté. Mais j’ai constaté ce lundi que l’inscription a été annulée une nouvelle fois! À mon sens, les organisateurs sont trop dépendants du cdH local, notamment pour les installations sportives. Ils ont reçu un coup de fil pour nous exclure.»
Poudre orange ou poudre bleue? La plupart des 800 participants du Comin’Run de ce 1er juillet n’en ont cure.

2017_06_27 COMINES-WARNETON : Le Comin’ Run défend sa neutralité politique, récupération d’un événement fun, maladresse, déficit de communication, ce qui est sûr: la poudre bleue ne sera pas plus présente qu’une autre. Marie-France PHILIPPO du journal l’Avenir.

Le samedi 1er juillet, la troisième édition du Comin’ Run offrira un festival coloré aux amateurs de sport, de spectacle et d’amusement. Mise en place par Stéphane Durnez et Maxime Ponchaux, dans le cadre de l’ASBL «Les copains d’abord» liée au club de foot de la Jespo, l’activité s’est inscrite d’emblée parmi les musts cominois.
Bien que cette chamaillerie n’entrave en rien l’enthousiasme des participants, un démêlé est né entre la section Jeunes MR de Comines-Warneton et les organisateurs.
L’histoire: Steve Leturcq, gérant de l’Eldi à Comines et amateur de foot, demande d’acheter 40 places pour une association, explique Maxime Ponchaux, l’initiateur de l’événement. «Nous lui avons fait une réduction et, au lieu des 16€ en prévente, soit 640€, nous avons proposé les places pour 580€. Le 22 mai, la facture a été payée par le compte des jeunes MR, association dont il est le trésorier. Nous ne nous sommes pas inquiétés.»
Via les réseaux sociaux, les organisateurs apprennent que les places sont mises en vente à 10€ pour les jeunes qui courent sous les couleurs des jeunes du MR. «Nous voulons garder notre neutralité politique et ne pas être récupéré par l’un ou l’autre mouvement, surtout à notre insu! En plus, cette année, nous avons prévu de personnaliser les t-shirts, avec l’inscription du prénom. Or, ils voulaient qu’il soit inscrit “Jeunes du MR”; ce qui est hors de question. On nous rétorque que nous avons un partenariat avec la mutualité chrétienne, mais c’est pour l’aspect “sport pour tous” qu’elle développe. Personnellement, je ne m’intéresse pas du tout à la politique locale, d’autant plus que je suis Français!»
Après de multiples échanges de mails, les organisateurs tranchent: les 40 inscriptions sont annulées et les 580€ reversés sur le compte des jeunes MR.
«En 2015, nous avons rassemblé 500 personnes; 600 en 2016 et, pour samedi prochain, nous avons dépassé les 800 inscrits! Pour nous, le plus important et qu’ils s’amusent et que nous puissions reverser le maximum de bénéfices à la Fondation contre le cancer.»
Ce samedi, les 800 participants seront bien loin des querelles de clocher: ils vont courir pour le fun et contre le cancer.

2017_06_27 Dernière sortie des Espadons Cominois pour la saison 2016-2017, Pas moins de 29 nageurs se sont rendus ce samedi 24 juin à Mons pour disputer le 6ème ARENA sprint. Merci à Luc VANTHUYNE.

 Dernière occasion pour certains nageurs de réaliser les temps qualificatifs pour les championnats de Belgique d’été et pour d’autres de confirmer leurs bonnes performances de la saison. Après les examens, nos nageurs avaient vraiment hâte de retrouver les bassins et cela s’est vu aux très bonnes performances réalisées ce week-end. Plusieurs de nos nageurs et nageuses se sont hissés en finales et certains et certaines y sont même montés sur le podium. Les autres nageurs n’ont pas démérités non plus, ils ont quasiment tous amélioré leur meilleur temps personnel. Mais la saison n’est pas terminée pour certains d’entre eux, il faut maintenant se préparer pour les championnats de Belgique. Trois semaines de stage spécifiques commenceront, dès ce lundi 3 juillet, pour les 10 nageurs qualifiés et, ils vous le confirmeront, les entraînements de « ZEF », ce n’est pas du gâteau.

2017_06_27 Comines : Quelques photos au Castel Saint Henri de la remise des CEB, merci à Brigitte.








2017_06_27 Le vendredi 2 juin dernier, les élèves du Collège Saint-Henri ont fêté à leur manière Monsieur Pieters, directeur du Collège Saint-Henri. Une haie d'honneur et une Ola pour Monsieur Pieters. Merci à Johan.


A la reprise des cours après le repas de midi, ce dernier a comme d'habitude traversé la cour de récréation afin de rejoindre son bureau.
Cette fois, les élèves ont formé une haie d'honneur et c'est sous les applaudissements de tous que le directeur a traversé la cour.
Les plus grands lui ayant même réservé une véritable ola.
Les élèves ont ainsi voulu exprimer toute leur gratitude pour le travail effectué par Monsieur Pieters au collège Saint-Henri.
Il s'est dépensé sans compter pour ses élèves en essayant de les motiver à se dépasser.  La plupart des anciens élèves lui en sont d'ailleurs reconnaissants.
Cette année encore les élèves du collège Saint-Henri se sont distingués dans différents domaines : une première place au tournoi d'éloquence, une 20ème place sur 400 équipes au Rhéto Trophée, un prix du jury au concours "Journalistes en herbe", un défilé de coiffure, un classement remarqué au "Rhétos challenge" de la Fucam, de nombreux prix au concours de poésie,  ....
Monsieur Pieters quittera prochainement la direction de l'Institut Saint-Henri après 17 années de bons et loyaux services avec le sentiment du devoir accompli.
On peut voir sur les photos qu'il était apprécié de ses élèves malgré le rôle parfois ingrat qui lui était dévolu.
De nombreuses marques de sympathie lui ont été adressées par les élèves mais aussi dans les nombreux secteurs où il s'était investi (bureau des internats, bureau des directeurs du Hainaut, conseil zonal de l'alternance, conseil zonal de gestion des emplois, centre de gestion, conseil d'entité,....)
Les professeurs aussi fêteront prochainement son départ à la retraite anticipée.
Bonne nouvelle, Monsieur Pieters ne quittera pas définitivement le Collège Saint-Henri puisqu'il continuera d'occuper le poste d'administrateur-délégué du P.O. Saint-Henri.









lundi 26 juin 2017

2017_06_25 COMINES -WARNETON : Belle réussite pour la première étape du Beau Vélo de Ravel, au stade communal, la bourgmestre Marie-Ève Desbuquoit a lancé, ce samedi à 13 h, le compte à rebours de la première étape du «Beau Vélo de RAVeL» 2017. Pendant un quart d’heure, les cyclistes ont pris le départ pour un circuit de 34 km. Edouard DEBELDER du journal l’Avenir.

Pour cette quatrième édition, le parcours ne passait ni par la France, ni par des cimetières militaires. Par contre, il faisait découvrir des nouveaux lieux comme les vignobles de la Ferme Bleue, la piste de ski, la station d’épuration, le musée de la Brasserie.
Les 3.800 participants (comptage de la police) ont fait une halte inédite au Moulin Soete à Ten Brielen.
Cet événement RTBF ne se limite pas à la balade-vélo: plus de vingt partenaires animent le village de départ. De nombreux invités de tout horizon sont présents (Lio, Michel Fugain, Pep’s, etc).
Le peloton au musée de la brasserie, le long de la Lys,
Des candidates s’affrontent pour un voyage au Portugal.










dimanche 25 juin 2017

2017_06_24 Café du Stade chez Céline et Max : L’assemblée générale de l’USPB et présentation des nouveaux joueurs, pour la saison 2017-2018 de l’USPB.

Le mot du Président René QUENTIN :
Tout le monde l’a constaté, l’USPB reste en 3ème Provinciale que l’on doit à la régularité et le fruit du travail d’une équipe, de tout un groupe et surtout la persévérance de l’entraîneur Ludo et de son adjoint Gaëtan.
J’aimerais que cette nouvelle saison  nous restons dans ce même état d’esprit d’équipe que nous avons eu la saison passée.
Bon vent les amis et merci à tous de rester fidèle à notre Club l’USPB et je voudrais remercier les Etablissements VANUXEEM pour l’aménagement et l’amélioration du terrain, à Didier VANPETEGHEM notre délégué et au staff.
Merci aussi à tous ceux qui sont de près ou de loin liés à l’USPB, ainsi aux fidèles supporters qui nous suivent à domicile et à l’extérieur.    
Arrivées :
Tommy KNOCKAERT « Jespo » / Sébastien PAREZ « FC Houthem » / Jean-Baptiste RAMON « FC Houthem » / Franck RUFFE  « AS Templeuve » / Diego ROMA  « AS Templeuve ».
Départs :
Jordan LALESNEL « Jespo » / Paul HILLEWAERE « Zillebeke » / Tony DA COSTA « Elverdinge ». 




samedi 24 juin 2017

2017_06_24 COMINES : Pour ne pas courir derrière la forme, après 12 semaines, «Je cours pour ma forme» permet de courir 5 km sans s’arrêter et dans une session suivante d’atteindre les 10 km. Edouard DEBELDER du journal l’Avenir.

Depuis 2015, ce cycle existe à Comines grâce à la Mutualité chrétienne Hainaut Picardie.
Ce printemps, trois sessions ont eu lieu: 5 km à Comines avec comme formateur Pascal Vandevyver, de 5 à 10 km à Comines avec Jean-Luc Desmet et pour la première fois de 5 km à Ploegsteert avec André Blieck. Comme pour de nombreuses activités, en cette fin juin, une remise d’attestations a eu lieu. Une quarantaine de participants (essentiellement participantes) ont été mis à l’honneur à la MJC.
La Cominoise Virginie De Clercq, directrice régionale de la Mutualité chrétienne a insisté sur l’aspect préventif dans une activité de dépassement de soi accessible à tous. Les formations reprennent en septembre: le mardi à 18 h 30 à Comines et au Bizet (avec Aurélie Delattre) pour l’initiation et le mercredi à 18 h 30 à Comines pour le perfectionnement.

069 256 326 / Bravo et prochaine étape, les 10 km!

2017_06_24 COMINES : Le Moléson, toutes les saveurs du fromage, à 46 ans, Romuald fait le pari de se mettre à son compte. Avec un goût prononcé pour les relations humaines, le fromage et la charcuterie. Marie-France PHILIPPO du journal l’Avenir.

Ces derniers temps, le commerce cominois est en proie à une série de fermetures de magasins. À contre-courant et à raison, certains y croient toujours et investissent. C’est cas de Romuald Lernould (46 ans), qui vient de reprendre la fromagerie-charcuterie «Le Moléson», créée par July Bonte, rue de Wervicq, à deux pas du centre.
«Quand j’ai appris que July souhaitait se concentrer sur sa carrière d’infirmière à Bruxelles, j’ai saisi l’opportunité pour reprendre une affaire de quartier, explique celui qui est originaire de Comines France. J’ai travaillé seize ans dans le commerce, au Bizet. J’avais envie de poursuivre l’expérience. Cela n’a pas été évident de quitter Comines Ten-Brielen où nous habitions depuis des années, mais j’ai préféré m’installer dans l’habitation du magasin.»
Alors qu’il a repris en avril, le chiffre d’affaires démarre correctement: «J’essaie de m’adapter aux demandes des clients. Je propose les classiques, mais aussi des fromages plus originaux, que l’on ne retrouve pas dans les grandes surfaces. Et je modifie régulièrement le panel, avec un goût prononcé pour les fromages de chèvre.
Parallèlement, je vends des charcuteries sèches; ce qui me permet de confectionner des plateaux fromages, mais aussi apéritifs.»
«Je m’adapte au fur et à mesure» :  Les produits régionaux ont la cote: «Je me fournis en fromages confectionnés à partir des bières Baptiste et Mountche. Prochainement, je compte mettre en place une petite épicerie, avec des produits de la région.»
Les débuts sont prometteurs: «Pour commencer, je préfère soigner les clients et m’adapter au fur et à mesure. Je n’ai pas fait beaucoup de publicité, car je compte sur le bouche-à-oreille. Le tout est de trouver un rythme de croisière parce que le fromage est une denrée périssable. Je fais très attention à la fraîcheur!»
Romuald ne compte pas ses heures pour satisfaire les clients. C’est bien connu: quand on aime on ne compte pas!

2017_06_24 COMINES : La convivialité de l’œnologie, les élèves du cours d’œnologie de la Promotion sociale Saint-Henri ont levé leur verre à une année écoulée en toute convivialité. Edouard DEBELDER du journal l'Avenir.

Quoi de plus normal d’avoir une longue tablée d’une vingtaine de convives dans un restaurant… Mais, en cette soirée d’approche de l’été, les gourmands réunis au sein de l’établissement de «La Passion des Terroirs» étaient des élèves, pas n’importe lesquels: ceux des cours d’œnologie de Matteo Russo, également patron du restaurant cominois. Depuis trois années scolaires, ce dernier dispense cet art et le goût du vin dans le cadre des cours organisés par la Promotion sociale à Saint-Henri. «Suite à une forte demande, nous avons commencé à programmer ce cours en 2014, précise Pierre Loeuille, ancien directeur de la Promotion sociale Saint-Henri ainsi qu’apprenti œnologue. Nous nous sommes ainsi tournés vers Matteo Russo pour en être le titulaire.»
À la rentrée de septembre, deux modules de dix cours de deux heures (mardi et jeudi) seront organisés à «La Passion des Terroirs» (Pont-Neuf à Comines). Dans ces cours, on retrouve à la fois, une partie théorique et une partie pratique avec la découverte des différents arômes et les dégustations. Dans le cadre de la formation théorique, de nombreuses thématiques sont abordées comme l’histoire du vin, les cépages par région, la vinification, etc. «Auparavant, j’avais déjà donné des cours de manière indépendante, ajoute le professeur Matteo Russo. De par ma profession, j’ai acquis une certaine connaissance de l’œnologie et j’ai développé des contacts avec des vignerons, des cavistes, des restaurateurs. Mon cours reste une approche personnelle du vin… Il faut avoir un minimum de connaissance pour distinguer les vignerons qui produisent des vins de qualité… Mon envie est de bien connaître les vins pour, ensuite, partager mes découvertes. Le vin, c’est complexe, mais il faut surtout qu’il procure du plaisir en le dégustant!»
À la fin du cycle de cours, les apprentis œnologues reçoivent une attestation s’ils ont réussi l’évaluation théorique et pratique. Ils doivent notamment être capables de reconnaître les différents arômes, faire un commentaire sur base d’une fiche de dégustation, évaluer les vins de divers millésimes d’un même viticulteur, etc. En dégustation, le professeur propose des vins français, italiens… mais aussi belges! «Entre les élèves, il y a vraiment eu une belle convivialité qui nous permet de nous réunir dans la bonne humeur ce soir. Nous sommes tous des passionnés de vin! Nous accueillons des personnes de tous les horizons, parfois des élèves en école hôtelière comme le Collège de la Lys. Le club œnologique créé récemment est un prolongement dynamique et différent du cours!» L’actuel directeur de la Promotion sociale Saint-Henri, David Coudron, tient également à ajouter que les frais d’inscription à ce cours d’œnologue restent tout à fait dérisoires…
Promotion sociale 056 56 00 61, la force de l’œnologie, sa convivialité!

vendredi 23 juin 2017

2017_06_22 Décès de Madame Julienne Bouckenooghe veuve de Monsieur Roger Catteeuw ( † 23-3-2012 ) née à Armentières le 22 août 1931 et décédée à Warneton le 21 juin 2017, entourée de l'affection des siens et réconfortée du sacrement des malades. Retraitée des Ets Toulemonde à Armentières. Nous présentons nos sincères condoléances à ses enfant, petits-enfants, arrière-petits-enfants et à toute la famille.

Les funérailles seront célébrées en l’église St-André de Le Bizet le samedi 24 juin 2017 à 10 heures suivies de l’incinération, dans l’intimité familiale, l’urne cinéraire sera déposée dans le columbarium du cimetière de Ploegsteert.
Réunion à l’église à 9 heures 45.  Pas de plaques, s.v.p.
L’offrande tiendra lieu de condoléances.
Dans l’attente des funérailles, Julienne repose au funérarium, place de l’Abbaye 8 à Warneton. Un recueil de condoléances est mis à votre disposition jeudi et vendredi de 17 à 19 heures.
Vous pouvez déposer vos condoléances sur : http://www.defunt.be/index.php?pageid=130&action=details&id=32763


2017_06_23 COMINES : Beau Vélo de Ravel: saison lancée en bord de Lys, ce samedi à 13 h 10 aura lieu au stade communal cominois le départ de la 19e saison du Beau Vélo de RAVeL avec une balade de 34 km. Edouard DELDER du journal l’Avenir.

En 13 étapes et une balade nocturne, les adeptes du vélo pourront se laisser surprendre par les plus beaux coins de Wallonie et de Bruxelles. Ce samedi, des lieux inédits de l’extrême ouest du Hainaut Occidental seront mis à l’honneur. «Quand aime, on ne compte pas, certifie Adrien Joveneau, initiateur de l’émission. C’est la quatrième fois que nous venons à Comines: d’abord avec Toto Cutugno, ensuite avec Sheryfa Luna et enfin avec Magic System et le Grand Jojo et cette fois-ci avec Michel Fugain. Chaque fois, ce sont de très belles affiches.
Les autres fois, nous faisions un petit passage sur Comines-France. Demain, nous irons à la découverte de nouveaux villages de l’entité qui valent le détour».
Le Beau Vélo de RAVeL est une émission de 6 à 19 h, en direct, sur Vivacité. C’est aussi une émission de télévision le dimanche à 13 h. «Julie VanH, nouvelle co-animatrice de l’émission va faire son apparition surtout en télé. Elle est très dynamique» ajoute Adrien.
Et pratiquement : Les inscriptions (gratuites) se prennent de 9 h 30 à 12 h 30 sur le site de départ au stade communal (situé à côté de la MJC et de la piscine Aqualys). Les 1 300 premiers inscrits reçoivent un T-shirt du BVR et les 2 000 premiers inscrits seront invités gracieusement au brunch.
En attendant le départ officiel de 13 h 10, plus d’une trentaine de partenaires animeront le village. Le Kid’s village proposera aux plus jeunes, du cirque, du théâtre, des châteaux gonflables, etc. Dans le cadre de «Wallonie Gourmande», l’APAQ-W permettra de nombreuses dégustations. Le chef régional mis à l’honneur (notamment dans l’émission en direct de Candice Kother) sera Christophe Debacker des «Gourmandises de Campagnac» à Warneton.
Avec l’Adeps, des activités sportives seront proposées comme du Stand up Paddle dans une piscine spécialement aménagée. Il y aura aussi comme invité le décathlonien Frédéric Xhonneux. José Elfira proposera une démonstration d’acrobatie à cheval. En matinée, des épreuves auront lieu aussi avec les candidats pour L’Échappée belge au Portugal. Michel Fugain à l’arrivée!
Sur le coup de 13 h, le peloton prendra la route pour une balade entièrement plate de 34 km (faisable aussi en roller ou en fauteuil).
Adrien prendra sur son tandem la pétillante Lio. Les participants emprunteront tous les RAVeL de l’entité (souvent en sens opposé par rapport aux éditions précédentes). Via les vignes de la Ferme bleue et Ice Mountain, le ravitaillement aura lieu au pied du moulin Soete en compagnie des musiciens de la FASAM, tout en dégustant des spécialités régionales.
Ensuite, toujours par des RAVeL, les milliers de cyclistes pédaleront le long de la Lys jusqu’au Pont-Rouge à Warneton avec un retour par l’ancienne voie ferrée. Une boucle Adeps de 10 km sera également proposée. À l’arrivée, les animations continueront et le show-case gratuit commencera avec Thibs (Nation), Pep’s (La Liberta) et Michel Fugain.
Sur le RAVeL le long de la Lys mais ce samedi, ce sera en sens opposé.

2017_06_23 COMINES : Depuis plusieurs semaines, Alexandre Vandermarlière, directeur des installations sportives, est plongé dans l’organisation du Beau Vélo de Ravel qui fera étape ce samedi à Comines mais aussi dans la mise en place des stages sportifs de l’été. Source journal l’Avenir.

Il a néanmoins entendu vaguement parler de la nouvelle convention collective de travail et de la revalorisation des barèmes des directeurs des centres sportifs. «Je suis bien conscient qu’au niveau des communes, cela va entraîner des conséquences sur le budget octroyé au service des sports… Si on peut profiter de cette augmentation, on ne va pas cracher dans la soupe! Je n’ai pas encore eu de retour de la part de la Commune pour voir ce qu’elle en pense et ce qu’elle compte faire… Je pense que pour notre fonction de directeur sportif qui comporte d’importantes responsabilités, il était nécessaire de revoir la commission paritaire. Auparavant, nous n’avions pas de réel cadre et organisation…»
On ne va pas cracher dans la soupe»

2017_06_23 Comines-Warneton: les tracteurs admis sur la RN58 dès le 1er juillet, une conférence de presse transfrontalière a donné le top départ: RN58 à 90 km/h avec tracteurs autorisés et fin des 3,5 t au centre de Warneton. Marie-France PHILIPPO du journal l’Avenir.

Mardi soir, au commissariat de police de la rue de Warneton, la Ville, le Service Public de Wallonie et la police ont organisé une conférence de presse afin d’annoncer ce qui changera le 1er juillet. Les maires français des communes avoisinantes, Christophe Liénart pour Deûlémont et Yvon Pétronin pour Warneton France, étaient invités. On notait aussi la présence du conseiller de la MEL, Michel Plouy et de Bernard Parez, élu warnetonnois; de même que d’Yves Fobelets, Pierre Frénotte et Sébastien Maes, tous trois du SPW.
Ce n’est plus une surprise: la RN58 passera à 90 km/h dès l’aube du 1er juillet, avec des contrôles drastiques appliqués dès le premier jour, a expliqué le chef de corps Sébastien Dauchy. Parallèlement, le centre de Warneton sera interdit au «transport de choses de plus de 3,5 tonnes». À savoir pour les rues Pierre de Simpel, d’Ypres et de Lille. D’où l’interdiction d’emprunter le pont frontière, que des panneaux annonceront sur le rond-point du Match, à Deûlémont. «Deux dessertes locales sont prévues, surtout pour les livraisons: de la sortie “ Cœur Joyeux ” à la place de la Station et de la sortie “ Pont Rouge ” jusqu’au rempart Volbrecht. Les agriculteurs qui se rendent à leurs champs pour y cultiver la terre ne sont pas concernés par l’interdiction.»
Résultat: camions et tracteurs venant de France seront priés de rejoindre le pont du Badou; ce qui constitue une déviation de 10 km.
«Nous placerons une bâche avec mention de l’interdiction de circuler aux plus de 3,5 tonnes à plusieurs endroits de Warneton: deux exemplaires dans la chaussée d’Ypres, un sur la place de la Station et un autre route de Ploegsteert. Et pourquoi pas en France, à proximité du rond-point du Match?»
Faire avancer l’Europe : Les maires français ont applaudi des deux mains. «Il était urgent de faire quelque chose, dixit Christophe Liénart. Le trafic au centre de Warneton devenait dangereux. Une telle collaboration entre nos deux pays permet de faire avancer l’Europe. J’aimerais qu’il en soit ainsi pour d’autres dossiers…» Et de proposer qu’une fois par an les autorités de Comines et de ses voisines françaises se réunissent lors d’assises de la sécurité et de la mobilité. Une demande approuvée à l’unanimité.
Pour les tracteurs, il demeure toutefois le problème d’un tronçon de 250 mètres à l’extrémité de la D7, qui embraie dans la RN58 à hauteur du pont du Badou.
«Depuis 1992, il est répertorié en route express; il faut donc le déclasser afin de devenir une route départementale à 90 km/h; ce qui permettra aux tracteurs d’y rouler, renchérit Michel Plouy. Nous ne pouvions introduire la demande tant que la Belgique n’avait pas légiféré. Or, une procédure de déclassement dure six mois, mais nous tentons d’obtenir une dérogation. En attendant, sur ces 250 mètres, le conducteur d’un tracteur sera dans l’illégalité et sera responsable en cas d’accident.»
Après sept années de tergiversations, la RN58 passe à 90 km/h pour permettre aux tracteurs d’y circuler. Belges et Français ont collaboré au projet.

2017_06_23 COMINES-WARNETON :Les flashes vont crépiter dès le 27 juin, dès la semaine prochaine, le SPW posera des panneaux pour signifier les 90 km/h. La vitesse sera immédiatement contrôlée. Marie-France PHILIPPO du journal l’Avenir.

«La finalité n’est pas de réaliser un maximum d’amendes et de remplir les caisses, mais bien d’assurer la sécurité du citoyen, rassure Yves Fobelets, directeur des routes au SPW Mons. Concrètement, un Lidar sera fonctionnel dès le mardi 27 juin, mais il sera réglé sur la vitesse maximale de 120 km/h. Le 1er juillet, la vitesse sera modifiée à 90 km/h. Un deuxième Lidar sera utilisé durant dix semaines. Des contrôles de la zone locale, renforcés par la police de la route sont programmés.»
Courant premier semestre 2018, les 13 km seront équipés d’un radar multitronçons doté du dispositif de reconnaissance de plaques. Ce dispositif équipé de portiques calcule, grâce à un logiciel, le temps mis entre deux points et, par conséquent, la vitesse. Un investissement estimé à 500 000 euros.
Les camionneurs ne seront pas ravis de ne plus pouvoir emprunter le centre de Warneton: à cause des 10 km de détour, mais aussi pour la taxe OBU redevable sur la RN58. D’autant plus que leur GPS les fait trop souvent passer par le centre.
À la police de faire respecter la loi, répond le chef de corps: «Nous serons vigilants et le collège vient d’approuver l’acquisition de nouvelles caméras; elles nous permettront de mieux surveiller le trafic. Nous avons aussi prévu de distribuer 10 000 feuillets explicatifs pour bien faire comprendre que la traversée est interdite et qu’il y a des contrôles.»
«Les changements opérés le sont dans l’intérêt général, conclut la bourgmestre Marie-Eve Desbuquoit. Je remercie tous les partenaires pour leur implication.»
Le 1er juillet, ce camion devrait être verbalisé.

2017_06_22 COMINES : L’herbe du pont de la bretelle s’embrase, mercredi, vers 14 h 30, les pompiers ont été appelés pour un feu qui s’est déclaré sur la partie herbagée du pont à la bretelle RN58 de la chaussée d’Houthem. Marie –France PHILIPPO.

Les flammes se sont rapidement propagées et la fumée a gêné les usagers de la RN58. Les courageux pompiers sont intervenus rapidement, ont éteint le feu et mouillé l’herbe des parterres aux alentours afin d’empêcher toute reprise. Un travail réalisé sous un soleil de plomb! «On ne connaît pas l’origine de l’incendie, nous a confié l’un d’entre eux. Un mégot jeté depuis la RN58? un bout de verre qui s’est enflammé? Une chose est certaine: la végétation est très sèche.»
Un incendie qui rappelle la plus extrême prudence avec cette météo bien trop sèche: ne jetons ni mégot ni cendre dans la nature!